«

»

Juil 30

Promotion et économies vont-elles ensemble ?

percent-1176967_640Les promotions se multiplient. Dans les magasins, sur internet, elles s’affichent sans cesse dans notre quotidien. Nous ne pouvons y échapper tellement elles sont omniprésentes. Mais sont-elles vraiment avantageuses ? Vallent-elles le coût ? Faut-il se précipiter sur toute promotion qui nous aguiche ostensiblement ?

Quelles questions… Bien sûr qu’une promotion vaut le coût. C’est logique quand même. Acheter moins cher c’est toujours mieux que de payer plein pot.

Dans l’absolu, c’est tout à fait vrai. Il vaut mieux acheter avec une promotion que sans… Oui, mais il y a un « mais ». Car il convient de distinguer deux types de promotions. Et c’est là que les choses se corsent.

Mais avant tout, qu’est-ce qu’une promotion ? Il s’agit simplement d’un argument marketing couramment utilisé afin d’inciter le consommateur à consommer toujours plus, y compris, et surtout, ce dont il n’a absolument pas besoin.

 

  • Cela étant dit, revenons sur les « deux types de promotions ». Tout d’abord, il y a celles affectant les objets / produits que vous utilisez régulièrement et devez acheter à intervalle régulier. Ces promotions là peuvent en effet vous faire réaliser d’importantes économies, et il faut en profiter autant que possible.

. Votre papier toilette est vendue avec une promotion de 10% ; n’hésitez pas à en prendre plusieurs paquets, ce ne sera perdu.

. Les couches bébé que vous achetez chaque mois sont vendues avec 20% de promotion… faites de bonnes réserves, quitte à en acheter un grand nombre de paquets. Pourquoi se priver si vous en avez l’occasion ?

. Un forfait téléphonique identique (ou proche) au votre est proposé en promotion pour beaucoup moins cher ; envisagez sérieusement de changer de forfait.

 

  • Ensuite, le second type de promotion concerne tout ce dont vous n’avez pas l’utilité dans l’absolu. C’est ce genre de promotions qu’il faut fuir sans aucune hésitation. Avec celles-ci vous entrez pleinement dans le côté pervers du marketing.

. Le grand écran plat de vos rêves qui embellirait votre salon vous est proposé avec une « ristourne » de 25%. C’est l’occasion ou jamais de sauter le pas… ou pas. Certes vous « rêvez » de cette télé. Mais en avez-vous réellement besoin ? Vous est-elle absolument nécessaire ? Et surtout, sans cette promotion, auriez-vous réellement envisagé cet achat ?

. Le magasin de bricolage du coin propose un set d’outils avec 40% de réduction. Votre établissement est déjà rempli, mais vous envisagez de vous laisser tenter parce que « ça peut toujours être utile et que c’est une occasion  ne pas laisser passer« . Dans ce cas, quelle est l’utilité réelle (et effective) de cet achat ? Pourquoi acheter de nouveau quelque chose que vous possédez déjà, si ce n’est parce que c’est en promotion ?

Les promotions sont donc quelque chose d’intéressant, à condition de ne pas se laisser tenter par tout et n’importe quoi.

Acheter (y compris en grosse quantité) quelque chose que vous auriez nécessairement dû acquérir à l’avenir, c’est bien sûr une excellente occasion à saisir. Inversement, acheter quelque chose dont vous n’avez pas l’utilité (inutile ou déjà en votre possession) uniquement parce que c’est moins cher, cela n’a aucun sens. Au contraire, cela serait source de dépenses superflues et irait à l’encontre même du principe d’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>