«

»

Août 08

Très chère rentrée des classes

colored-pencils-168391_640C’est un fait, les vacances d’été se poursuivent… mais la rentrée des classes s’approche inéluctablement. Avec elle son lot de dépenses pour acheter de nouvelles affaires à nos chères têtes blondes. Les fournitures scolaires sont un véritable budget et peuvent se révéler être un vrai gouffre financier.

Voici donc quelques astuces pour réduire les frais de la terrible rentrée des classes.

 

  • De la marque tu t’abstiendras d’acheter à outrance

Les fournitures de marque sont belles, de qualité (normalement du moins), très attirantes… et bien souvent hors de prix. Préférer les marques distributeurs aux marques nationales est donc un importante source d’économie.

Que le nouvel agenda de votre progéniture soit affublé d’un logo « Pokémon » ou d’un simple effet de couleur tout ce qu’il y a de plus traditionnel, cela n’aura aucun effet sur l’utilisation qui en sera faite. Certes cela fera moins d’effet face aux « copains » et « copines », mais c’est vous, parents, qui tenez les cordons de la bourse et qui savez ce que vous êtes en mesure d’acheter ou pas. Et ce malgré les éventuelles « protestations » auxquelles il vous faudra faire face.

Je cite là l’exemple des agendas, mais le postulat de base de cette « astuce » reste valable pour toute autre fourniture de la rentrée des classes, à niveau de qualité comparable.

 

  • Les anciennes affaires tu réutiliseras

La société de consommation nous pousse à toujours tout racheter, même lorsque nous n’en avons pas besoin. C’est quand même assez fort…

En toute logique, votre enfant était déjà équipé de la tête aux pieds à l’occasion de l’année scolaire précédente. Il possédait déja un sac à dos / cartable, une trousse et divers autres objets nécessaires à son travail en classe. Aussi, dans le cas où tout cet « ancien » équipement soit toujours en bon état, pourquoi devriez-vous l e racheter à neuf ?

Les « oui mais ce n’est plus à la mode » et autres joyeusetés de ce genre seront certainement légions. Dans ce cas, soyez directs, et proposez à vos enfants d’acheter eux-même, avec leur propre argent, ces fournitures « en double ».

 

  • Les économies tu viseras

La rentrée des classes peut parfaitement se préparer en ligne. Il est aisé, sur internet, de comparer les prix des différentes fournitures nécessaires. De même, il est tout à fait possible de profiter de promotions sur des cahiers, stylos, feutres, etc… Il ne faut pas avoir peur d’acheter ces promotions même lorsque vous n’en avez pas besoin. En effet, s’agissant de consommables il y aura toujours un moment venu où celles-ci vous seront utiles. Vous serez alors heureux de les avoir eu à prix réduit, même si cela remonte à déjà quelques mois.

Pour ce faire les ventes privées peuvent être une solution intéressante, des offres de fournitures étant régulièrement proposées. Reste néanmoins à les comparer à ce qui se fait ailleurs afin de savoir si elles sont réellement intéressantes.

 

Les fournitures / habits tu prendras soin

C’est l’un des principaux soucis de tout parent. Les enfants prendront-ils soin de leurs affaires ? Pour travailler depuis plusieurs années avec des enfants de la maternelle à la primaire, je suis bien placé pour savoir que bien souvent, et ce à tout âge, le soin soin apporté à ses affaires est extrêmement relatif… Entre les manteaux utilisés pour mtérialiser des buts de foot, les gilets sur lesquels il est drôle de tirer, les fournitures d’écriture qui se retrouvent sortis de la classe lors des périodes de récréations… et ne parlons même pas des sacs / cartables.

La meilleure des solutions reste le dialogue avec les enfants, de façon à leur faire comprendre que tout ce qu’ils ont a coût et qu’il serait bien d’y faire le plus attention possible. Pour y parvenir il convient de leur inculquer dès leur plus jeune âge la valeur de l’argent (sans oublier non plus qu’il ne s’agit que d’enfants). De même, responsabiliser les enfants de temps en temps (de manière adaptée à leur âge) peut participer à les rendre plus soigneux.

Des quelques astuces évoquées dans cet article, il s’agit bien là de la plus compliquée à mettre en oeuvre.

(2 commentaires)

  1. coin

    A la seconde personne du singulier, les verbes tu accorderAS

    1. ecotidien

      En effet, et donc pour la prochaine fois : Mon Bescherelle je n’oublierais pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>