«

»

Août 10

Budget : minorer le revenu, majorer les dépenses

office-875697_640Vous vous demandez certainement quelle mouche me pique pour écrire un titre aussi saugrenu que celui-ci ? Pas de panique. Il ne s’agit là que d’une astuce de gestion du budget, qui vous permettra d’éviter certaines mauvaises surprises budgétaires au moment de faire les comptes. Mais tout d’abord, entendons-nous bien sur ces termes que sont « minorer » et « majorer ».

 

  • Minorer : il ne s’agit pas de réduire ses revenus et rentrées d’argent réelles. Il s’agit uniquement de réduire (sur le papier) le montant des revenus que vous allez prendre en compte lors de l’établissement de votre budget. Ainsi, si vos rentrées d’argent sont de 1218€/mois (nombre totalement fantaisiste), vous allez par exemple reporter « seulement » 1200€ pour l’établissement de votre budget.
  • Majorer : inversement, sans augmenter réellement vos dépenses, si vous payez quelque chose 196€ (toujours au hasard), vous allez reporter dans votre budget une dépense de 200€.

 

Pourquoi fonctionner de la sorte ? Tout simplement afin de conserver une marge de manoeuvre en cas de léger imprévu. Votre budget étant normalement à l’équilibre (c’est la base) malgré ce jeu de minoration / majoration, si vous tenez effectivement vos objectifs de revenus / dépenses tels qu’ils ont été budgétés (sans imprévu donc), alors à la fin du mois vous vous retrouverez avec un petit surplus de 22€ selon l’exemple ci-dessus : (1218-1200) + (200-196) = 22€.

De cette façon, vois uriez pu faire face à un petit imprévu de 22€ sans que cela ne grève votre budget. Ce n’est pas énorme, mais c’est déjà pas mal. Cela représente une dizaine de litre de carburant, un peu plus de courses, ou encore une visite chez le médecin.

Dans l’exemple donné, j’ai volontairement arrondi de façon assez large. Il convient d’agir ainsi lorsque vous rencontrez encore quelques difficultés à bien rentrer dans vos budgets établis. À titre personnel mes arrondis sont bien plus réduits, puisqu’effectués à l’euro inférieur pour les revenus, et à l’euro supérieur pour les dépenses.

Je peux me le permettre car, malgré des revenus assez limités, j’ai une gestion plutôt rigoureuse couplée à une petite capacité d’épargne / investissement. Il m’est donc aisé, en cas de petit imprévu, de piocher dans l’une de ces poches en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>