↑ Revenir à technique

anticiper les dépenses à venir

anticiper, dépensesTenir un budget équilibré ne se limite pas seulement à « ne pas dépenser plus que ce que l’on gagne« . Anticiper ce qui va devoir être dépensé est primordial.

Il faut voir son budget de façon globale. Car si certaines dépenses sont mensuelles et n’ont que peu de chance d’être mises (involontairement) de côté, d’autres reviennent avec une périodicité différente. Ce sont ces dépenses qu’il convient d’anticiper chaque mois. Il y a par exemple l’impôt sur le revenu et/ou les impôts fonciers / locaux (hors mensualisation), les cadeaux d’anniversaire et de Noël, les frais à venir sur la voiture, les futures dépenses de santé… et bien d’autres choses encore.

Ignorer ces sorties d’argent dans la gestion mensuelle du budget entraîne le risque de connaître des difficultés financières le jour où elles se rappelleront à vous. Si faire un cadeau à 20€ peut facilement se greffer de façon « imprévue » dans un budget, il n’en est pas forcément de même pour des frais réparation de voiture de 500€ par exemple.

Ma technique personnelle est donc très simple :

Il se trouve que chaque fin de mois, lorsque je reçois ma paye, je prélève une certaine somme (fixée selon mon revenu mensuel), laquelle est placée sur un livret et disponible immédiatement en cas de besoin. C’est ainsi que chaque année au mois de novembre je paye sans difficulté mes impôts locaux. Il en est de même pour les cadeaux d’anniversaire et de Noël… des dépenses incontournables pour lesquelles je mets de côté quelques dizaines d’euros chaque mois, et que je peux utiliser le moment venu sans avoir à me soucier du budget du mois en cours.

Ces dépenses anticipées sont une façon de répartir sur l’année entière des frais qui surviennent soit de manière imprévisible, soit qui nécessitent une assez forte somme d’argent.

Ma liste des dépenses anticipées est la suivante :

 – provision voiture – provision santé – cadeaux anniversaires / Noël – ma fille * – mon filleul – provision internet (noms de domaines et hébergement) –

J’ai d’ailleurs testé la pertinence de cette « technique » lorsqu’il y a quelques jours j’ai eu un petit accrochage avec ma voiture. Je me retrouve avec plus de 100€ de franchise à payer. Une somme qui aurait largement plombé mon prochain budget si je n’avais pas fais des provisions pour les frais liés à ma voiture. Au lieu d’être stressé par le fait de devoir trouver rapidement de l’argent pour faire face à ladite franchise, j’étais plutôt zen. Un peu énervé contre moi bien sûr, mais zen tout de même.

* : J’ai toujours une certaine somme de côté destinée à anticiper et à couvrir les achats de laits, jeux, couches… de ma fille.