↑ Revenir à vie quotidienne

les soldes, éviter les pièges

les soldesQui ne connais pas « les soldes » ? Vous savez, c’est lorsque les journaux télévisés nous abreuvent d’images de personnes courant dans tous les sens, se bousculant, et allant même parfois jusqu’à se battre pour être le premier à acheter le tout nouvel écran plat à 1000€ au lieu de 1199€… Ma vision des soldes vous semble réductrice ? Je le consens parfaitement. J’ai horreur de toutes ces démonstrations consuméristes à outrance.

Pour moi, les soldes sont synonyme de foire aux réductions, où comment acheter moins cher ce dont j’aurais nécessairement besoin dans les semaines / mois à venir. Exit donc le dernier écran plat à la mode, même soldé à 70%.

Mon point de vue sur les soldes est donc assez tranché. Si ils me permettent de dépenser moins pour des objets / produits que j’aurais de toute façon acheté durant l’année, alors j’en profite sans hésiter. Si, au contraire, il s’agit uniquement de dépenser de l’argent pour des achats « inutiles », alors, d’un point de vue économique, il n’y a absolument plus aucun intérêt.

C’est de cette façon que les soldes prennent un intérêt total. Mais une autre règle est à appliquer lors des périodes de soldes. Il convient de s’en tenir uniquement à ce que vous auriez été prêt à acheter en temps normal, sans réduction. Je m’explique ; votre canapé vient de rendre l’âme après des années et des années de bons et loyaux services. Vous comptez en racheter un, votre budget est de 1000€. Vous faites les principaux magasins d’ameublement situés autour de chez vous, et vous tombez sur votre coups de cœur, disons… à 1000€ tout pile. Les soldes commençant prochainement, vous patientez quelques jours, afin d’économiser au moins 10/20%. Dans ce cas, les soldes auront réellement été source d’économie.

Pourtant, une fois la période de soldes débutée, vous retournez dans le magasin pour procéder à l’achat de votre futur nouveau canapé. Celui que vous aviez vu est désormais proposé en soldes pour  » seulement » 800€. Oui, sauf que votre budget initial étant de 1000€, vous vous demandez pourquoi ne pas acheter un canapé soldé à ce prix (et donc plus cher en temps normal)… à ce moment là vous quittez le côté « économie » pour rejoindre le « consumérisme » que je déplorais au début de cet article.

Bien sûr, ce n’est pas un mal en soit. Il s’agit tout simplement de l’un des pièges engendrés par la société de consommation dans laquelle nous vivons.